4567

Kanacono 2016

La campagne océanographique Kanacono est le premier module d’une longue série. Objectif : réaliser l’inventaire du benthos profond - mollusques, crustacés, échinodermes, poissons, cnidaires, annélides, bryozoaires et spongiaires - autour de l’Île des Pins et au nord de la Ride de Norfolk, dans la tranche bathymétrique de 100 à 1 000 mètres. Enseignants et élèves s’associent à l’aventure !

Cette campagne s’inscrit également dans le programme d’expéditions Tropical Deep Sea Benthos (TDSB), mené depuis 40 ans par le MNHN et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Pas moins de 20% des nouvelles espèces marines décrites dans le monde ont pour origine les expéditions organisées dans le cadre de ce programme.

En plus de faire progresser la connaissance de la biodiversité de manière générale, Kanacono a deux objectifs scientifiques :

  1. collecter des données qui viendront compléter celles déjà disponibles, sur la diversité et la distribution des espèces, de façon à fournir les éléments nécessaires à la définition des zones à conserver en priorité dans le cadre du Parc Naturel de la Mer de Corail de Nouvelle-Calédonie ;
     
  2. collecter des gastéropodes appartenant à la superfamille des Conoidea, caractérisée par une glande à venin et dont la diversification des espèces et des toxines font l’objet d’un projet soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (CONOTAX). La campagne se déroulera à bord du navire océanographique Alis, mis à disposition par l’IRD. Des zones pré-identifiées seront échantillonnées avec les engins de pêche qui ont fait la preuve de leur efficacité et de leur robustesse : la drague Warén pour les fonds rocheux et le chalut à perche pour les fonds meubles. Originalité de cette campagne : l’équipe embarquée (6 pers.) travaillera en binôme avec un petit groupe basé à terre (5 pers.) qui installera une chaîne de tri pour traiter les petits spécimens vivants, au centre de l’Institution de Gestion Sociale des Armées (IGESA ) de l’Île des Pins.

Sur place, deux étudiants de l’Université de Nouvelle-Calédonie participeront à la mission pendant les deux premières semaines (tri, prélèvements de tissus, fixation des spécimens). De nombreuses animations à destination des scolaires seront menées par l’association de professeurs Symbiose pendant les deux premières semaines à l’Île des Pins, avec notamment au programme des visites du laboratoire et du navire océanographique et des ateliers sur la découverte du milieu marin. L’accent sera aussi mis sur la création de nombreux supports visuels en vue de leur intégration aux futures visites du Vaisseau des Sciences Biodiversité.